Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

RANDO DOUCE AUTOUR DU VILLAGE DE CORNOT

Publié le par Patrick Mathie

Rando Saône et Semma Rando ont organisé leur deuxième sortie de l'année ce jeudi 14 octobre. Colette, Yves et Ghyslaine, les animateurs diplômés, avaient prévu un itinéraire de 5 à 6 km pour les 20 marcheurs qui se sont retrouvés au départ à la chapelle de Cornot.

Lorsque l'on participe à une marche "rando-douce" chacun peut avancer à son rythme et profiter du paysage. Il ne s'agit pas d'une compétition! Le plus chevronné des participants, originaire de Semmadon, âgé de plus de 90 ans, n'en est pas moins un marcheur averti puisque le dimanche précédent il avait parcouru 10 kilomètres! Une marcheuse accompagnée par une animatrice a tenu à faire la totalité du parcours bien qu'ayant quelques difficultés temporaires de déplacement . Félicitations!

 

Cornot

 

Le clocher de Cornot a retrouvé sa flèche sommitale et son coq! Tiens, c'est la bise!

 

Le pont sur la Gourgeonne et un cycliste de 93 ans!

La chapelle de Cornot a été financée et  offerte par une riche "dame" du village. Elle aurait été assasinée ensuite! La cloche serait actuellement dans l'église de Grandecourt... ?

 

On se retrouve!

 

Concertation des animateurs...

 

Pour Colette cet arc de cercle à la végétation dense serait le vestige d'un fossé entourant un des deux châteaux en bois ( château de Courcelles) qui se serait situé sur une  motte castrale protégée à l'ouest par la Gourgeonne. Dans les champs voisins on aurait exhumé des clés et des morceaux de tuiles...

 

 

Des bancs accueillants...

 

 

L'église de Laître, au loin.

 

 

A la lisière du bois ,une ombre bienfaisante. L'horizon s'enrichit (?) d'une décoration "dans le vent": les éoliennes de la Roche Morey!

 

 

Oh!... un chevreuil!

 

Si, Si!

 

 

 

On entre en forêt...

 

 

 

Le moulin Lucet, en ruines, au bord de la Gourgeonne.

 

Colette "au pas de charge"!

 

Dans la plaine, la Gourgeonne fait de multiples méandres

Yves indique que des jeunes du villages se sont cachés dans les grottes sur l'autre rive de la Gourgeonne pour échapper aux allemands à la fin de la guerre de 39-45. Colette a signalé, le long du chemin, un gisement riche en silex taillés par les hommes préhistoriques ( son mari est à l'origine de la découverte). L'histoire moderne et ancienne étaient au rendez vous!

 

 

Abreuvoir aménagé pour les troupeaux

 

La rando touche à sa fin!

 

 

Rendez vous à la prochaine rando-douce!

 

Patrick Mathie 15.10.2021

Commenter cet article