Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LA HAUTE SAÔNE ET SES BEAUX VILLAGES

RAY SUR SAÔNE.8- Le château du 18ème siècle.

1 Mars 2016, 09:35am

Publié par Patrick Mathie

RAY SUR SAÔNE.8- Le château du 18ème siècle.

Philippine, Duchesse de Holstein restauratrice éclairée du château des sires de Ray.

Le Comte de Salverte, dans son ouvrage "Historique du Château de Ray" édité en 1936, souligne l'action de Marie-Célestine-Philippine de Mérode, Duchesse de Holstein-Ploën- Redschwisch, Baronne de Ray dans la préservation des vestiges du château médiéval qu'elle intégrera dans la construction du nouveau château au 18 ème siècle.

La Duchesse de Holstein et son époux  S.A.R.Jean -Ernest- Ferdinand, Duc de Holstein,Héritier de Norvège.
La Duchesse de Holstein et son époux  S.A.R.Jean -Ernest- Ferdinand, Duc de Holstein,Héritier de Norvège.
La Duchesse de Holstein et son époux  S.A.R.Jean -Ernest- Ferdinand, Duc de Holstein,Héritier de Norvège.
La Duchesse de Holstein et son époux  S.A.R.Jean -Ernest- Ferdinand, Duc de Holstein,Héritier de Norvège.
La Duchesse de Holstein et son époux  S.A.R.Jean -Ernest- Ferdinand, Duc de Holstein,Héritier de Norvège.

La Duchesse de Holstein et son époux S.A.R.Jean -Ernest- Ferdinand, Duc de Holstein,Héritier de Norvège.

Un architecte bisontin, Jean Pierre Galezot est  chargé de dresser les plans du nouveau château.

Jean Pierre GALEZOT

Né en 1682 et mort en 1742, Galezot appartenait à l’une des nombreuses familles de sculpteurs sur bois des plateaux jurassiens qui réussirent à maintenir une activité artistique sur le sol comtois au XVIIe siècle, alors que toute création architecturale avait été stoppée entre 1630 et 1680. A la fin du XVIIe siècle, plusieurs de ses membres s’installèrent à Besançon, attirés par l’effervescence produite par les chantiers qui s’ouvraient alors dans la nouvelle capitale, chantiers dominés par les ingénieurs du roi et renforcés par l’activité déployée par les architectes des communautés religieuses, recrutés dans leurs ordres.

Dans sa jeunesse, Jean-Pierre Galezot fit évidemment ses premières armes dans l’atelier de son père où il rencontra Dom Vincent Duchesne, architecte de l’Ordre des bénédictins de Saint-Vanne en charge de la Lorraine, de la Franche-Comté et de la Champagne qui devint peut-être son mentor ou tout du moins son initiateur dans la pratique architecturale[5]. Par son protecteur, l’intendant Charles Deschiens de la Neuville (en Franche-Comté entre 1718 et 1734), il obtint ensuite de nombreux contrats d’architecture publique et religieuse, dont il fut évincé en 1734, lors de l’arrivée d’un nouvel intendant, Barthélemy de Vanolles. C’est ainsi qu’il se tourna, fort d’une certaine notoriété, vers le domaine de l’architecture privée où il put proposer à sa clientèle des édifices en quelque sorte « clé en main » grâce à sa double formation de sculpteur sur bois et d’architecte . 

Ci dessous Hotel d'ETRABONNE 127 Grande Rue Besançon.Phot. Inv. J. Mongreville © Inventaire général, ADAGP, 2003

L'INFLUENCE ARCHITECTURALE DE JULES HARDOUIN MANSART.

Le style du château de Ray s'inspire certainement du "classicisme français" voulu par l'architecte de Louis XIV Jules Hardouin Mansart ( 1646-1708) et pour lequel il s'agissait de magnifier le Roi Soleil avec un rappel à l'antiquité grecque: frontons triangulaires,  pilastres, arcades . S'y ajoute une note de fonctionnalité avec la création des fameuses "mansardes" qui permettent d'ajouter des pièces dans les combles éclairées par des lucarnes et dans lesquelles vivaient les domestiques.

Le château de Boury construit sur les plans de Jules Hardouin Mansart dans le Vexin offre une ressemblance certaine avec celui de Ray, oeuvre de Jean Pierre Galezot.

 Château de Ray sur Saône ( Galezot) et Château de Boury en Vexin ( Mansart)
 Château de Ray sur Saône ( Galezot) et Château de Boury en Vexin ( Mansart)

Château de Ray sur Saône ( Galezot) et Château de Boury en Vexin ( Mansart)

FENELON ET LA DUCHESSE DE HOLSTEIN...

Lors de son mariage avec le Duc de Holstein, Philippine de Mérode reçut une lettre  personnelle de félicitations écrite par François de Salignac de La Mothe-Fénelon dit Fénelon , c'est dire qu'elle devait entretenir auparavant des relations avec  ce célèbre écrivain qui s'adressait à elle en sa qualité d'homme d'église.

(Fénelon: né le  au château de Fénelon àSainte-Mondane (Quercy), mort le  à Cambrai, est un homme d'Églisethéologien et écrivain français.

Précepteur du duc de Bourgognearchevêque de Cambrai (1695-1715), il s'opposa à Bossuet et tomba en disgrâce lors de la querelle du quiétisme, et surtout, après la publication de son roman, Les Aventures de Télémaque (1699), considéré comme une critique de la politique de Louis XIV. L'influence littéraire de ce roman fut considérable pendant plus de deux siècles)

Lettre manuscrite de Fénelon à la Duchesse de Holstein à l'occasion de son mariage en 1703.
Lettre manuscrite de Fénelon à la Duchesse de Holstein à l'occasion de son mariage en 1703.

Lettre manuscrite de Fénelon à la Duchesse de Holstein à l'occasion de son mariage en 1703.

RAY SUR SAÔNE.8- Le château du 18ème siècle.

UNE VIE PRESQUE ROYALE...

Le Comte de Salverte poursuit:

"Pendant la vie de la Duchesse de Holstein, la situation de Ray fut plus que seigneuriale, presque royale. La Maison de Holstein descend de l'ancienne Maison de Saxe, fondée, dit-on, par Vitikind; les rois de Danemark en sont issus et appartiennent encore aujourd'hui à cette Maison, de même que les souverains de Grèce.

Un sort malheureux voulut que Philippine ne laissât pas de postérité. Elle eut de son mariage deux fils, mais l'un ne vécut que quelques jours et l'autre mourut à la suite d'un bain dans la Saône à l'âge de 13 ans... ( Fénelon avait été consulté pour l'éducation de l'enfant)

La malheureuse Duchesse ne put survivre longtemps au chagrin qui l'accablait; elle mourut le 22 novembre 1725. Selon son désir son corps fut enseveli dans la chapelle Saint Jacques de l'église de Ray, dans le caveau de famille...

Par son testament, daté du 16 mai 1725, la Duchesse de Holstein laissait des terres de Belgique et le marquisat de Trelon à son cousin: Charles Florent, Marquis de Mérode; la Baronnie de Ray à ses soeurs, avec obligation pour elles de la laisser à leur mort au Marquis de Marmier, seul descendant de Rose de Ray".

Photos 1 à 11: Patrick MATHIE. photo 12: cd70
Photos 1 à 11: Patrick MATHIE. photo 12: cd70
Photos 1 à 11: Patrick MATHIE. photo 12: cd70
Photos 1 à 11: Patrick MATHIE. photo 12: cd70
Photos 1 à 11: Patrick MATHIE. photo 12: cd70
Photos 1 à 11: Patrick MATHIE. photo 12: cd70
Photos 1 à 11: Patrick MATHIE. photo 12: cd70
Photos 1 à 11: Patrick MATHIE. photo 12: cd70
Photos 1 à 11: Patrick MATHIE. photo 12: cd70
Photos 1 à 11: Patrick MATHIE. photo 12: cd70
Photos 1 à 11: Patrick MATHIE. photo 12: cd70
Photos 1 à 11: Patrick MATHIE. photo 12: cd70

Photos 1 à 11: Patrick MATHIE. photo 12: cd70

Une troisième vie pour le Château?

 

La comtesse Diane de Salverte a donné le château au Conseil Départemental de Haute Saône afin que les biens et les richesses historiques qu'il contient ne soient pas dispersés, mais préservés et mis en valeur pour le public.

Le Conseil départemental a lancé un appel à projets auprès de la population et des forces économiques . L'enjeu est de faire du château "un puissant levier d'attractivité en lien avec la stratégie territoriale, culturelle, touristique et économique".

Le supplément de l'Est Republicain  du 10 avril 2016 nous en dit plus....

Le Mag. Est Republicain du dimanche 10 avril 2016.
Le Mag. Est Republicain du dimanche 10 avril 2016.
Le Mag. Est Republicain du dimanche 10 avril 2016.
Le Mag. Est Republicain du dimanche 10 avril 2016.
Le Mag. Est Republicain du dimanche 10 avril 2016.

Le Mag. Est Republicain du dimanche 10 avril 2016.

Commenter cet article